Kenya août 2010

Chaque année, périodiquement, en fonction des pluies, plusieurs dizaines de milliers d'herbivores essentiellement des gnous (1,5 million), des zèbres (300 000) et le cortège de félins qui les suivent, traversent les grandes plaines entre le Kenya et la Tanzanie à la recherche de nouveaux pâturages. La grande migration démarre au Sud du Serengeti (Tanzanie) et se situe une bonne partie de l'année au Serengeti pour se déplacer entre Lobo au Nord et Seronera au centre, le Western corridor, la région de Ndutu et le sud. 

Dans la réserve de Masaï Mara au kénya, elle arrive en juillet pour repartir en octobre. La seule chose qui change sera la date de départ en fonction des pluies. De ce fait, la migration a parfois de l'avance et parfois du retard. Cette année elle était « à l’heure ».

C'est un spectacle gigantesque de voir ces immenses troupeaux qui parfois se mettent à courir pour des raisons indéterminées. C'est aussi l’occasion de voir des scènes grandioses comme la traversée de la Mara, de la rivière Talek ou de la Sand river (qui délimite la frontière avec la Tanzanie). Les gnous ou zèbres peuvent sauter des hauteurs impressionnantes, se blesser ou sont happés par les crocodiles lors de leur difficile traversée des rivières. Seuls les plus forts ou les plus chanceux survivront...