A propos / About

Au Kenya / In Kenya...

Née sur le continent africain en 1958, dans une Algérie trouble, j’ai grandi dans la région parisienne.

 

J’aimais déjà, enfant, photographier vaches, veaux, chiens et chats des fermes que je fréquentais chaque été dans mon Auvergne chérie.

 

C’est à l’âge de 19 ans avec une mère aventurière et un Canon AE1 prêté, que je suis allée au Kenya pour la première fois. Le choc fut immense, sa trace indélébile.

 

Rêvant de fouler à nouveau cette terre d’Afrique, c’est vers l’âge de 25 ans que l’occasion s’est présentée  en rendant visite à des amis en mission humanitaire au Sénégal à plusieurs reprises. Quelques années plus tard j’ai enseigné à de jeunes adultes au Cameroun puis en Côte d’Ivoire, les bases de l’informatique pendant quelques semaines.

 

En 2000, je suis retournée au Kenya à l’occasion d’un safari offert par ma mère pour les 10 ans de mon fils aîné. Ce fut le tour de mon benjamin 4 ans plus tard de découvrir en famille Masaï Mara ; puis ce fut la Tanzanie du nord et enfin la Tanzanie du sud.

 

En novembre 2005 je découvre l’Afrique australe en Zambie où je rencontre un ami photographe animalier : c’est le vrai « déclic » photographique. Depuis le virus de l’Afrique et de la photo animalière ne m’a plus quittée. L’Afrique du sud précède le Botswana, la Namibie suit la Tanzanie et le Kenya toujours, comme un repère, comme un aimant...

 

… parce que les lumières somptueuses de l’aurore ou du crépuscule qui inondent la terre africaine me fascinent,

… parce que ses ambiances et ses paysages d’une grande variété et de toute beauté m’émeuvent,

… parce que les comportements de sa faune sauvage me touchent et me passionnent,

… parce que j’ai énormément de plaisir à me lever avec le jour, à respirer les odeurs, à écouter les sons, les cris ou les silences, à essayer de comprendre ce qui se passe, à observer la vie dans la brousse ou la savane,

… parce que la nature est magnifique et essentielle, et qu'elle est menacée

… parce qu’elle éveille tous mes sens.

 

Par la photographie, j’ai envie de témoigner de sa beauté et de sa fragilité, et de partager les émotions intenses qu’elle m’inspire.

 

Une présentation de mon travail sur "Colors of wildlife"

Born in the African continent in 1958, in troubled Algeria, I grew in the Parisian region.

 

I have wanted already, child, to photograph cows, calves, dogs and cats of the farms whom I saw frequently every summer in my beloved Auvergne.

 

At the age of 19 years with a mother venturer and a body Cannon AE1, I went to Kenya for the first time. The shock was huge, its trace was indelible.

 

Dreaming to mill again on this earth of Africa, it is towards the age of 25 years that occasion came by visiting friends in humanitarian mission in the Senegal again and again. Some years later I taught young adults in Cameroon then in Ivory Coast, the bases of computer science during some weeks.

 

In 2000, I came back to Kenya on the occasion of a safari given by my mother for 10 years birthday of my elder son. It was the turn of my 4-year-old youngest son later to discover in family Masaï Mara ; then it was the north of Tanzania  and finally the south of Tanzania.

 

In November, 2005 I discover the Southern Africa in Zambia where I meet a friend wildlife photographer : it was a true photographic "clack". Since the virus of Africa and of wildlife photo didn't leave me any more. The Southern Africa precedes Botswana, Namibia follows Tanzania and Kenya always, as a landmark, as a magnet...

 

...because sumptuous light of dawn or dusk which floods the African earth fascinates me,

...because his big variety and beauty of ambiences and landscapes move me,

...because behaviours of his wild fauna touch me and enthrall me,

...because I have a tremendous number of pleasure to get up with day, to sniff smells, to listen to sounds, to shouting or to silences, to be tried to understand what takes place, to notice life in brush or savannah,

...because nature is splendid and essential, and because it is threatened

...because she awakes all my senses.

 

By the photography, I feel like testifying its beauty and its fragility, and sharing intense emotions which it inspires in me.

 

 

A presentation of my job on "Colors of wildlife"

 


 Agnès Escriva